Terminus à Lyon

15173116830_38bd872274_o7

 

 

 

Le petit bonhomme
prend le métro.

Le mouvement
du progrès
ne s’arrête jamais
car il repasse toujours
par les mêmes arrêts :

né Ampère
au moins 29 chutes
pour inventer la Lumière.

Mon plaisir à moi
dormir ici
dans la Grange blanche
qui Part de Dieu
pour ne devenir
que Vivier des machines.

Seraient-ils heureux
Jean Jaurès et Victor Hugo
d’avoir porté l’homme
à la Bourse du travail
et aux Gratte-ciel ?

Le Vieux Lyon
dé-Gorge des loups
pour faire un tour de Valse
sur un tapis de Soie.

Finalement
on est arrivé
Sans souci

Terminus.

*Mailhac 8.2018

Previous Entries Finistère la Lune Next Entries LE CAMPANE DI VENERE - Racconto

Leave a Reply

*