amore solitudine solo sole panchina mare poesia malinconia

BESOIN D’AMOUR

ITALIAN VERSION On compte les heures qui sont des vies qui ne reviennent plus. Ce sont des regrets sentiments qu’on pas pu exprimer des mots qu’on a pas su trouver. Ces pleurs perdus larmes de mélancolie que personne pourra désaltérer. Fatigué de le supplier on aimerait juste l’avoir, réel le voir dans les yeux, croiser […]

FR192PEIMONETCL045

L’abattoir ou la bataille ?

On peut donc leur fixer un ciel Aux jeunes éberlués, La liberté en vente A titre décoratif Ordre et discipline Dans la société Sont des éléments constitutifs: L’écriture, c’est-à-dire langage Chargée d’opérer une coïncidence Entre les faits et les avis, Démocratie, Du vide et du réel Cynique arnaque d’une morale Du tirer profit Du Néant, […]

330px-Claude_Monet_-_Jardin_à_Sainte-Adresse

Le premier café d’été

ITALIAN VERSION Le premier café d’été Appelle les bipèdes sur la terrasse Sortie libre de la grisaille Leur quotidienne Tâcher de se réchauffer Au moins les os, si pas le cœur Pendant que le soleil berger Rassemble les brebis dans le ciel Où des oiseaux anarchistes Vont et viennent Sans aucune orientation Dés fois c’est si […]

je m'en irai un jour de pluie

Je m’en irai un jour de pluie

Je m’en irai un jour de pluie sans mots laisser même pas une odeur juste le vide le vide qui m’a fait partir. Je ne regarderai pas en arrière je ne chercherai rien ni à franchir une frontière, jusque le Finistère pour être franc avec moi-même. Finalement le lion laissera le cirque il arrêtera de […]

Avec des ailes d'ange

Avec des ailes d’ange

ITALIAN VERSION A Charlotte Gainsbourg Avec des ailes d’ange Tu m’as fait tomber, Lapin noir Qui sort du cylindre. Des dessins pour écrire Des mots D’un poème inadapté Qui restera secret. Escargots de Lituanie, Litanie de mon cœur Qui a déjà oublié Ta voix insensée, Hier encore je l’ai cherchée Dans une odeur. Sans se […]

Andrea giramundo quadro

Le mannequin d’Oupia

ITALIAN VERSION  Regards qui dessinent le corps Statue vivante Crayons qui courent sur le papier, Traces coups rapides et impressions Nuances et clairs-obscurs Au-dessus d’un petit swing, Dansent les yeux des peintres. . *Ventenac 04 2019 IMAGE:  Tableau de Christina Kizan : Andrea Giramundo

de tes yeux - Laurence

De tes yeux

ITALIAN VERSION Me manque déjà L’odeur De tes yeux Qui pétillent, Des étincelles Papillons prisonnières Dans l’ambre De tes yeux Vilnius m’attend Je prendrai Des photos Et je te les enverrai Au plus profond De tes yeux C’est là où S’est posé Mon coeur Chez moi C’est au 2 De tes yeux Me manque déjà […]

LEVRES GIRAMUNDO

Lèvres au comptoir

Assis au comptoir je regarde tout autour de moi les bouches du café. Lèvres lèvres lèvres, lèvres et encore lèvres. Lèvres affamées, passionnées vicieuses, lèvres qui s’escamotent en bouchées. Lèvres de jeune fille, lèvres de femme lèvres de rouge maquillées, pourpre et vermeil lèvres humides en quête d’amour. Lèvres sans pose, prose de lèvres qui cherchent […]

Andrea giramundo bassin lampy

Trônant sur le tronc d’arbre

Trônant sur le tronc d’arbre un lézard se réchauffe au soleil. Des branches voisines et lointaines c’est tout un Orphéon, qui se révèle dans le miroir du lac. On s’y interroge devant, aux feuilles poussées par le vent, où courir ainsi pressés, seront-elles en retard? Pour l’arrivée de la primaVera marron; vert et bleu et blanches, les […]

vento fiore polline poesia azzzuro cielo libertà

Eclat de rire dans le vent

— Et il se dresse déjà éclat de rire dans le vent une nouvelle espèce d’homme. La Nuit le caresse et il le bascule le protège malice maternelle, car tel qu’avant, depuis cet instant il ne sera plus jamais, destinée fuyante et chance des audacieux. Vapeurs d’alcool tels fleuves en tête lui embrument la vie, […]

Lac du laouzas

Les monstres des lacs

—– Il y avait une fois nombreuses autres créatures fières fauves et monstres étranges. Ces monstres, cependant, monstres n’étaient pas : mais protecteurs de la Nature ils lisaient l’avenir (la poésie semble-t-il aussi) et pour ça ils savaient que l’homme était le danger la mauvaise herbe parasite à extirper. Ils décidèrent ainsi de les chasser les poursuivre, […]

Millino giramundo

Je suis Dégoûté

. Je suis Dégoûté. L’égout de mon ego a débordé de trop de réalité. Car si la vérité n’est pas le contraire de son contraire, on y reste toujours contrarié. Le rêve c’est la grève d’un jour qu’on n’a pas envie de vivre, chaque jour d’un quotidien en répétition. Alors: Action ! Car le rêve n’est pas dormir […]