LEVRES GIRAMUNDO

Lèvres au comptoir

Assis au comptoir je regarde tout autour de moi les bouches du café. Lèvres lèvres lèvres, lèvres et encore lèvres. Lèvres affamées, passionnées vicieuses, lèvres qui s’escamotent en bouchées. Lèvres de jeune fille, lèvres de femme lèvres de rouge maquillées, pourpre et vermeil lèvres humides en quête d’amour. Lèvres sans pose, prose de lèvres qui cherchent […]

Andrea giramundo bassin lampy

Trônant sur le tronc d’arbre

Trônant sur le tronc d’arbre un lézard se réchauffe au soleil. Des branches voisines et lointaines c’est tout un Orphéon, qui se révèle dans le miroir du lac. On s’y interroge devant, aux feuilles poussées par le vent, où courir ainsi pressés, seront-elles en retard? Pour l’arrivée de la primaVera marron; vert et bleu et blanches, les […]

vento fiore polline poesia azzzuro cielo libertà

Eclat de rire dans le vent

— Et il se dresse déjà éclat de rire dans le vent une nouvelle espèce d’homme. La Nuit le caresse et il le bascule le protège malice maternelle, car tel qu’avant, depuis cet instant il ne sera plus jamais, destinée fuyante et chance des audacieux. Vapeurs d’alcool tels fleuves en tête lui embrument la vie, […]

Lac du laouzas

Les monstres des lacs

—– Il y avait une fois nombreuses autres créatures fières fauves et monstres étranges. Ces monstres, cependant, monstres n’étaient pas : mais protecteurs de la Nature ils lisaient l’avenir (la poésie semble-t-il aussi) et pour ça ils savaient que l’homme était le danger la mauvaise herbe parasite à extirper. Ils décidèrent ainsi de les chasser les poursuivre, […]

Millino giramundo

Je suis Dégoûté

. Je suis Dégoûté. L’égout de mon ego a débordé de trop de réalité. Car si la vérité n’est pas le contraire de son contraire, on y reste toujours contrarié. Le rêve c’est la grève d’un jour qu’on n’a pas envie de vivre, chaque jour d’un quotidien en répétition. Alors: Action ! Car le rêve n’est pas dormir […]

arbresouslapluie

Cet inconnu Moi

          Se laisser transpercer par la vie comme les feuilles des arbres par le vent Fermer les yeux, que ce qu’on cherche à voir, c’est l’invisible à la recherche du sens perdu déjà vu De la pluie il reste l’écho de quelques gouttes métalliques dans les seaux vides une fois remplis de Toi […]

poesia al vento

Poésie au vent

ITALIAN VERSION        Réveillé à l’Amour l’animal de sa léthargie de mon corps il veut s’evader le poète courageux sur le papier qu’il reste hors d’haleine pour la crainte de dis-per(dre)ser de faire souvenir inutile de mots déjà entendus Poésie au vent.   *Mailhac, 2018

poeti mare amore addio lago

Entendre le silence

ITALIAN VERSION       Entendre le silence, Juste ça je demande. Et l’innocence, Et la cohérence Du Soleil après la Lune. La chance de qui perd tout en retrouvant soi-même, tel un possédé. C’est pas une obsession Non plus une passion Peut-être Juste un élan vers une (chose) seule Seul trouver sa propre vertu. […]

k=--

Et puis, les mots

ITALIAN VERSION       . Et puis, soudain encore – comme toujours les mots. Qu’ils deviennent un fleuve en crue qui déborde saille et salit tout le cerveau, il submerge; jusqu’arracher les certitudes. Et puis, il reste le froid toujours ce maudit ! beaucoup trop de froid. *La seule chose que le Diable craint, c’est […]

15173116830_38bd872274_o7

Terminus ( à Lyon )

        . Le petit bonhomme prend le métro. Le mouvement du progrès ne s’arrête jamais car il repasse toujours par les mêmes arrêts : né Ampère au moins 29 chutes pour inventer la Lumière. Mon plaisir à moi dormir ici dans la Grange blanche qui Part de Dieu pour ne devenir que […]

luna finistère

Finistère la Lune

ITALIAN VERSION        — Finistère la Lune sur le bord des lèvres de qui sur le lac écoute la nuit. Tel une orbite sans son astre pour avoir trop tourné autour de moi-même j’ai poursuivi des lunes fantômes et me suis brûlé à des soleils de néon. Soleil qui aujourd’hui me réchauffe depuis […]